Agir communicationnel.

Publié: janvier 24, 2012 dans Insertion/missions locales

Choix de lisibilité : de retour de Martinique après une semaine avec une équipe de FACE chaleureuse et imaginative, les commentaires des uns-unes et des autres en front-office tant le réflexe de cliquer sur la petite bulle en haut à droite n’est pas automatique…

Saugrenue.

Régis, le 13 janvier (« Quand le bâtiment va… ») : « Dans le genre des propositions saugrenues, celle d’Yvon Gattaz, ancien Président du MEDEF et Président, entre autres, de l’association Jeunesse et Entreprise et de celle des Entreprises de taille intermédiaire (P.L. Plus exactement l’Association des moyennes entreprises patrimoniales) :
« Pour favoriser l’emploi des jeunes, les deux associations proposent que soit créé un « contrat première insertion Jeunes » (CPIJ), un véritable contrat de travail qui se substituerait au RSA. L’entreprise toucherait une subvention (équivalente aux indemnités de chômage ou RSA) pour rémunérer le jeune salarié et serait partiellement exonérée de charges. »

Si le jeune bénéficie du RSA, c’est soit qu’il a plus de 25 ans, soit qu’il bénéficie du RSA jeune dont une des conditions est d’avoir travaillé 3214 heures au cours des trois dernières années – donc ce ne peut être un contrat première insertion et, en s’appuyant sur l’analyse du blog de Michel Abhervé, on sait que ce sont moins de 10 000 jeunes qui seraient concernés -, soit qu’il est parent isolé…

Bref, une annonce qui aurait peu, très peu de portée… mais entre l’effet d’annonce et la recherche de résultats opérants, quelle est la priorité ? »

P.L. Selon Wikipédia, Yvon Gattaz serait connu pour son humour, un certain nombre de citations lui étant prêtées, certaines médiocrement hilarantes (« Vite et bien »…), d’autres effectivement pertinentes, singulièrement celle-ci : « Le malheur est dans le prêt. »

Cegète.

Jean-Philippe, le 13 janvier (« Quand le bâtiment va… ») : « Une fois n’est pas coutume … Propagande ou pédagogie, à vous de juger. Je propose aux fidèles lecteurs d’aller jeter un œil sur un tract CGT au sujet du sommet « anti social » du 18 janvier prochain et sur deux dossiers complets de la CGT finances (des connaisseurs en la matière) : le premier… et le second

Machine.

Henriette, le 17 janvier (« Vœux d’ailleurs qu’ici. 4 ») : « Ce sujet est justement le thème d’un grand colloque organisé par la Fondation ManpowerGroup pour l’emploi et Libération, ce jeudi 19 janvier 2012, entre 18h30 et 20h30, dans le grand amphithéâtre de l’ESCP Europe.

Autour des auteurs de La Machine à trier. Comment la France divise sa jeunesse, de Xavier Bertrand, le ministre du Travail, de Vincent Peillon, chargé des questions scolaires dans l’équipe de François Hollande, de chefs de grandes entreprises, d’acteurs de l’insertion et de jeunes d’horizons divers, ce sera l’occasion d’un grand débat de société pour proposer aux décideurs des solutions à un problème grave.

Pour y assister et participer, inscrivez-vous – ainsi que toute personne intéressée par le sujet – ici.

Sur le Blog ou sur le site web de Libération, vous pourrez suivre le débat en live, poser vos questions et faire part de vos commentaires à distance.

Nous comptons sur votre participation ! »

Vosgien.

Sébastien Bigaut, le 18 janvier (« Annonces ») : « Bonjour. 
Je découvre ce blog aujourd’hui, après avoir vu que vous proposiez une intervention en mars prochain à Nancy (PL : une communication sur le thème de l’accompagnement à l’Université).
 Je me permets simplement de signaler, pour celles et ceux qui souhaitent le découvrir, qu’il existe, dans les Vosges, un dispositif nommé « Jeunes Prêts à Bosser ». 
Il existe, sous différentes formes, depuis une quinzaine d’années et a déjà permis à plusieurs milliers de jeunes vosgiens d’être accompagnés vers l’emploi, la formation et l’autonomie en matière de recherche d’emploi. Il propose une méthode d’accompagnement novatrice et unique dans le paysage de l’insertion pro des jeunes. 
Je vous laisse le lien Internet et suis à votre disposition pour tout autre renseignement. »

sbigaut@cg88.fr
   03 29 29 89 65 »

Les anis de mes anis sont mes anis.

Piton de Pierre, le 19 janvier (« Annonces ») : « Bonjour à vous.

Quand le chat n’est la, les pioupious chantent.

Alors pour en finir avec les rabat-joie de l’ANI, j’ai trouvé la BOM (Boite à Outil Miracle) fournie par les signataires de l’ANI.Vous y trouverez :

– Le didacticiel sur l’information à donner aux jeunes afin qu’ils adhèrent à  ce dispositif ;

– Les programmes pédagogiques sur la prise en compte du collectif dans l’accompagnement individuel ;

– Les sources de financements de l’outil qui lèvent les freins à l’insertion ;

– Les fonds d’investissements individuels pour les jeunes qui intègrent la phase II ;

– Une ressource sur l’approche globale à visée emploi durable. »

Anicalement vôtre. »

On ne naît pas homme, on le devient…

Simon de Beauvoir, le 19 janvier (« Nouvelles du front ») : « C’est si beau le chauvinisme mâle… » puis : « … Et sachez qu’on peut ne pas aimer ET la domination masculine ET la droite… Mais sans doute que votre chauvinisme – donc- vous aveugle… »

P.L. Bon, j’avoue ne pas très bien comprendre de quel chauvinisme mâle il s’agit (tropisme mâle personnel ?) mais, probablement, d’autres saisiront…

Service public.

Régis, le 23 janvier (« Annonces ») : « Principe d’égalité de traitement : c’est un des fondements de notre droit administratif… ce qui ne l’empêche pas d’être constamment remis en cause.
Un des derniers exemples de cette remise en cause : l’organisation retenue par Pôle Emploi pour assurer le « traitement » des décrocheurs, suite à l’accord national interprofessionnel pour le public qui lui revient (= tous les jeunes ne répondant pas aux critères retenus pour l’APEC et les Missions locales). Pour éviter de remettre en cause une organisation déjà saturée par la montée du chômage, le choix a été fait de déployer des moyens supplémentaires uniquement sur quelques agences… Mais qui assure cet accompagnement voulu par les partenaires sociaux sur les autres territoires ?
La notion de service public a bien mal évolué… »

Dogons.

Et pour finir, la carte de vœux de Jean-Michel, « artiste peintre martiniquais »… et directeur de la Mission Locale Nord, sous la forme d’un tableau qu’il a peint, qui s’appelle « Les gardiens de secrets Dogon » et dont le texte de présentation se conclut par cette phrase : « Ces peuplades nous apprennent que l’homme reste une œuvre inachevée qui se construit jour après jour. La vie est un long apprentissage  qui à terme nous rend sage. » Somme toute, l’altérité et la ténacité – résilience, dit-on également – pour un chemin de sagesse. Mais, si la sagesse a à voir avec l’expérience, l’expérience a à voir avec l’expérimentation.

C’est dit.

 

Publicités
commentaires
  1. Jean philippe Revel - syndiqué CGT dit :

    De qui sont ses propos :

     » Le système scolaire privilégie les qualités telles que l’intelligence, l’esprit de synthèse ou la mémoire. Or, ce ne sont pas les qualités requises par l’entreprise, qui recherche plutôt des individus combatifs, ayant le goût du travail en équipe ou une certaine imagination créative. »

    Et bien on retrouve ces propos dans le compte rendu du colloque national « Choisi un métier » organisé conjointement par le CIDJ et l’ONISEP le 16 novembre 2011. Il sont de ce cher Yvon Gattaz.

    Il est vraiment désastreux d’inviter à ce genre de colloque les tenants du patronat (où sont les représentants syndicaux ?) qui contribuent ainsi à faire advenir cette « nouvelle école du capitalisme »… C’est ce qui se décline en ce moment dans le réseau avec les compétences clés.
    Oû est le Service Public de l’Orientation ?

    (voir à ce sujet l’ouvrage : http://www.editionsladecouverte.fr/catalogue/index-La_nouvelle_ecole_capitaliste-9782707169488.html)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s