(drôle de) Stratégie

Publié: novembre 17, 2010 dans Actualité: pertinence & impertinence, Insertion/missions locales

Dans les vieux pots…

3,999  millions de demandeurs d’emploi pour les catégories A, B et C : c’est « le défi majeur » selon Nadine Morano, ministre déléguée à l’apprentissage et à la formation professionnelle, qui a estimé lundi dernier, lors de la passation de pouvoir avec Laurent Wauquiez, que la formation en alternance des jeunes était « la base de tout ». Je tiens à la disposition de l’UNML, au tarif éditeur, la réédition du rapport de Bertrand Schwartz qui pourrait l’adresser à Mme Morano en guise de welcome ! Cependant c’est un peu comme la révolution copernicienne de Mme Lagarde : hormis la bonne vieille – mais guère révolutionnaire – alternance, on éprouve quelque difficulté à comprendre la stratégie de lutte contre le chômage… Exemples.

Faute de moyens.

Le 11 novembre, synchroniquement – l’actualité est féroce – Le Monde titre « L’Etat se désengage d’un certain nombre d’actions en matière d’emploi », ce qui, on le reconnaîtra, n’est pas a priori la meilleure façon de remporter des défis…

Faute de combattants…

Rubrique Pôle emploi désormais quasi-systématique dans le Canard enchaîné : là non plus, on comprend difficilement comment « le défi majeur » sera remporté. Déshabiller Pôle… Mais, sans doute, ne comprend-t-on pas tout…

Confier l’accompagnement des jeunes à Pôle emploi ?

C’est ce qu’on appelle la loi des séries… On ne parle plus que de Terra Nova, ce think tank très-très proche du Parti socialiste qui vient de publier L’autonomie des jeunes au service de l’égalité (sur ce blog ). Cette fois c’est une page entière dans Le Monde du 9 novembre, « Investir dans notre jeunesse ». Le diagnostic, à vrai dire, n’apporte guère de nouveauté : les jeunes variable d’ajustement, etc.  Les préconisations sont formulées en trois grands « retournements » : « priorité à l’investissement éducatif » (augmenter le pourcentage du PIB consacré à l’éducation, de la petite enfance à l’université) ; « priorité aux transferts sociaux et fiscaux vers les jeunes » (la proposition-phare du « capital formation ») ; enfin, « priorité à l’emploi des jeunes »… avec une étonnante proposition – je sais, je me répète, mais cela semble tellement ahurissant… – : « Mobiliser Pôle emploi dans l’accompagnement des jeunes. Pôle emploi pourrait se voir assigner des objectifs spécifiques pour les jeunes actifs : un objectif quantifié dans ses mises en relations avec les entreprises ; un objectif d’attribution de 40% des contrats aidés. Un référent « jeunes actifs » serait désigné sur chaque site, afin d’adapter l’accompagnement aux spécificités des débuts de la vie active. » Qui disait que les missions locales avaient un problème d’image ?

Bonus.

Allez, faute de s’y retrouver dans cet imbroglio, pour celles et ceux qui auraient raté la recommandation pour le site La Borne, ils peuvent s’offrir quelques minutes de rire avec cette vidéo « Le chômeur du mois » ou se tester pour trouver un emploi. Là au moins, on comprend.

A suivre…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s