Psychomorphosociologie du piou-piou. Précision.

Publié: décembre 8, 2009 dans 1

Le bien-nommé « Piou-Piou 44 », volatile niché en Loire Atlantique, cinquième département breton, s’interroge : « Il faut faire remonter au réseau l’idée de monter une formation « conte et insertion », ou de l’intérêt d’utiliser les contes et symboles pour prendre de la hauteur quand on a « lenezdansleguidon »..
Je me pré-inscris de suite ! Et j’attends la suite avec impatience… (même si ce comportement de pur consommateur va m’entraîner un blâme !). Est-ce qu’on peut éviter le blâme si on diffuse largement ? »

Cela mérite réponse, étant entendu qu’on ne reviendra pas sur l’orthographe du « lenédanleguidon » qui connaît quelques variations depuis « lenésurleguidon » jusqu’au « z » immiscé. Dans la mesure où une action prioritaire nationale semble difficilement concevable sur le thème « conte et insertion » (sauf à créer un module dans P3), ce sont bien entendu les animateurs régionaux en charge des programmes du même périmètre qui ont la main : ils convient donc de les saisir (les animateurs pas leurs mains). « Elemenson, mon cher Water », une telle formation ne pourrait se concevoir que selon une pédagogie endoformative (en langage commun : « auberge espagnole »), ceci signifiant que chaque participant apporterait sa pierre à l’édifice à l’exemple de Franck, piou-piou austral qui marche logiquement la tête en bas au regard des lois élémentaires de la physique, précisant qu’il a « rencontré {mon} épouse alors qu’elle travaillait en ML. Et nous nous sommes reproduits. J’espère que le fruit de cet instinct naturel ira grossir les effectifs des collègues plutôt que les chiffres P3 ! » Ainsi commence à s’éclaircir le chiffre noir de l’endogamie, bagatelle ou stratégie matrimoniale, en milieu piou-piou. D’autres contributions sont susceptibles d’enrichir l’idéaltype, par exemple la question soulevée ce matin, lors d’une conversation, par un volatile rennais concernant l’asexualité du piou-piou ou celle de la division du travail dans la tribu piou-piou ou encore celle du signifié d’un crâne ovoïde…

Subséquemment, aucune sanction – avertissement, blâme, mise à pied conservatoire, flagellation… – ne sera prise dès lors que les piou-piou apporteront leur pierre à l’édifice dans la compréhension de cette volaille protéiforme qui n’est à ce stade qu’esquissée. Ce du moins jusqu’à ce que les règles du jeu soient changées. Sans prévenir.

Publicités
commentaires
  1. pioupiou44 dit :

    J’ai une question sur l’origine des piou-piou (je ne sais pas si piou-piou devient pious-pious au pluriel ou reste invariable ou plus si affinité).
    Serait-il (elle majoritairement !) issu d’un croisement génétique mal maîtrisé entre l’AS (assistantus socialus genericus), l’éducateur spécialisé (celui-là, je n’ai pas son origine latine non plus) et l’animateur socio-culturel (homo educatus populus) ?
    J’ai mon petit avis sur la question mais j’aimerais avoir le vôtre, chers amis Piou-Piou !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s