SYNAMI : réponse. Argumentée.

Publié: décembre 2, 2009 dans 1

Une contribution (« enfin », oserais-je dire) du secrétaire national du SYNAMI-CFDT, Serge Papp , avec lequel je partage, spiritualité et patronymes aidants (1), quelques points de convergence. Longue et argumentée – le lascar est rôdé à la négociation – elle mérite un « front-office ». A lui, donc, la parole.

Serge Papp

Mon cher Philippe,

Permets-moi d’apporter quelques précisions et nuances importantes sur le commentaire que tu fais de notre flash 74 sur l’amendement à 150M€.

Sur la comparaison des financements Pôle Emploi et ML/PAIO, nous les avons donnés pour mettre en perspective le « coût » du réseau pour les finances publiques.

Parler de millions d’euros, quand nous manions d’habitude des sommes qui vont du centime de valeur du point aux milliers d’euro du net annuel imposable, appelle à quelques comparaisons pour situer ce que cela représente vraiment.

Il y aurait bien d’autres comparaisons à faire, en particulier avec d’autres activités dont l’intérêt général n’est pas franchement démontré, comme le transfert d’un bon joueur de foot, le prix d un repas pour un sommet de chefs d Etat, quelques bonus distribués dans la haute finance, etc. On constaterait alors que les 474M€ alloués actuellement aux ML, même avec 100M€ de plus, restent d’un faible coût par rapport à la masse de travail fournie et à leur utilité sociale.

Mais bon, dans le cadre d’une communication adressée, entre autres aux sénateurs, pour l’examen d’une loi budgétaire, restons dans le SPE. Nous avons donc cité le budget de fonctionnement de Pôle Emploi, soit 3 550M€ (à ne pas confondre avec le budget global de Pôle Emploi, intégrant les fonds d’intervention, et qui se monte lui à environ 5 milliard d’euros).

Nous n’avons pas voulu faire des ratios, bien que la tentation, à laquelle tu n’as pas résisté, fut grande. Ces ratios sont en effet délicats à manier, nous ne faisons pas (encore) exactement le même boulot (heureusement), et beaucoup de paramètres seraient à prendre en compte pour qu’ils soient vraiment pertinents. Déjà, l’équivalence entre les plus de 4 millions d’inscrits à Pôle Emploi, c’est-à-dire à l’instant « t », et les 1,2M de jeunes « annuels » du réseau, n’est pas si simple. Nous sommes d’autant plus prudents que le nombre d’agents de Pôle Emploi est, de toute évidence, insuffisant aujourd’hui.

Je me garderais bien, de ma place et dans ce contexte, de faire trop de commentaires sur Serge Dassault. Mais si sa position peut paraître étrange, pour ne pas dire très contradictoire, au regard de ses positions publiques connues, notons tout de même qu’il est, sur ce point, en cohérence avec un autre de ses rapports sur Pôle Emploi, puisqu’il estimait, en juin 2009, qu’il fallait 18 000 salariés supplémentaires pour réduire le nombre de demandeurs d’emploi par agent. Si tu ajoutes à cela qu’il semble être, ou avoir été, un Président plutôt investi positivement dans sa ML de Corbeil, je ne peux pas, quant à moi, t’éclairer d’avantage sur la cohérence de ses positions.

Sur la hausse que représenteraient ces 100M€, nous n’avons pas dû être assez clairs et tu fais une confusion. Cela équivaudrait à une hausse de 56% du financement structurel de l’Etat (78% si on compte les 40M€, conjoncturel à ce stade, du plan « Agir pour la Jeunesse »). La hausse de 30% que nous avons mise en avant correspond à l’addition des 40M€ (plan jeune) et des 100M€ (sénateurs) par rapport au budget total des ML/PAIO, c’est-à-dire les 474M€ de 2007 qui prennent en compte toutes les subventions, Etat, Régions, Communes, Départements, FSE, etc.…

Ce serait là un bond financier considérable. Et qui poserait, tu as raison, une question redoutable sur le poids de l’Etat dans le réseau (et nous avons déjà des exemples de ML où il arrive déjà à 50%). Mais il me semble qu’il vaut mieux avoir ce problème d’accroissement considérable de nos ressources plutôt que de rester dans la stagnation (donc la baisse) actuelle.

Je ne sais pas où tu as vu que le Synami-CFDT s’engagerait à « construire un plan de montée en charge », c’est effectivement une erreur d’interprétation. Nous y « appellerions », ce n’est pas du tout pareil. Ce que nous voulons dire, sur la base de l’expérience de la création des 2 000 postes CIVIS de 2005/2006, c’est que le réseau ne pourrait pas absorber 30% d’éventuels moyens supplémentaires d’un coup. Il y faudrait du temps et de la concertation.

D’autant plus qu’il ne pourrait s’agir simplement de nous dire de recevoir 30% de jeunes supplémentaire, ou de faire + 30% d’entretiens, ou + 30% d’entrées en mesures… Il y aurait bien une obligation, et une chance, de remettre à plat nos pratiques et nos conditions de travail pour les améliorer.

Il faudrait aussi prévenir le risque réel de voir d’autres financeurs en profiter pour réduire leurs engagements…

Si ce changement devait avoir lieu, oui, le Synami-CFDT aurait des propositions et des revendications, et nous essaierions de peser au maximum sur les conditions de mise en place. N’est-ce pas une de ses fonctions de syndicat? Faut-il s’interdire de le faire car cela serait prendre le risque d’être parfois entendus ? Puisque tu lâches le grand et gros mot, est-ce une posture de cogestion ?

Sur ce passage, je ne te cache mon agacement. Où es-tu allé chercher que le Synami garantirait alors sa participation au management des structures ? J’ignorais même que c’était envisageable. Et sous quelle forme ? En tout cas, cela ne nous a jamais traversé l’esprit, et je doute qu’on nous fasse un jour une telle proposition (cela ferait un beau débat).

En attendant, porter une forme de syndicalisme qui veut être défenseur, acteur et force de proposition, sur tous les sujets qui touchent aux salariés, et construire pour cela une représentation collective large et forte, suffit amplement et à notre tâche, et à notre ambition. Cela devrait nous prémunir du risque d’introduire un « n » malencontreux dans un mot qui n’a pas lieu d’être ici.

Sinon, ravi de voir que finalement tu n’abandonnes pas ton clavier pour faire vivre un des rares espaces de débat de notre réseau. Je fais partie de tes lecteurs attentifs, même si un peu agacé sur ce coup, mais c’est le débat. Malheureusement, bien que l’envie souvent ne me manque pas, ne compte pas trop sur moi, à titre personnel, pour devenir un contributeur actif, ma fonction syndicale appelle déjà tant de production… surtout dans une période, cela ne t’a pas échappé, où l’actualité de nos réseau est extrêmement dense. Mais continue à commenter les actions du Synami-CFDT, cela m’oblige à prendre le temps d’avoir le plaisir de te répondre.

Très cordialement

Serge Papp, piou-piou du réseau, et secrétaire du Synami-CFDT »

P.L. Soucieux de la vivacité du débat démocratique, dont l’agacement est un stimulus, et reconnaissant à Serge de ne pas manquer d’arguments, je laisse au soin des autres piou-piou de s’y retrouver. De toute façon, mon opinion générale est que la pertinence du paritarisme pour les missions locales – voilà au moins un élément tout à fait positif, enfin ! – est largement garantie par la qualité de leurs représentants : Serge, Jean-Philippe, Vincent… Par leurs contributions et, bien plus, par leurs actions (La mission locale, j’y viens, j’y tiens… La recherche-action avec Bertrand Schwartz… Le manifeste… etc.).

(1) Une fois en retraite – trois ans – je m’autoriserai dans des Mémoires et dans le détail une autre complicité vécue très tardivement lorsqu’il fallut déposer Serge à son hôtel. D’ici là, une sorte d’obligation de réserve.

Advertisements
commentaires
  1. rbeaune dit :

    Une remarque : sur le taux de financement des Missions locales, il n’est pris en compte que la partie financière… Mais de nombreuses Missions locales bénéficient (en tout ou partie) de locaux mis à disposition (gratuitement ou à « loyer préférentiel ») par les collectivités locales… Il est dommage que cette participation importante soit « oubliée » dans les rapports…

  2. rbeaune dit :

    une information qui met fin au débat : l’amendement n’a pas été voté…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s