Chapeau DocInsert !

Publié: octobre 29, 2009 dans 1, Insertion/missions locales


REGIS BARBIERDe Régis
: « Juste un petit mot sur la reconnaissance sans argent : c’est DOCINSERT, outil de veille unique pour le réseau (?) des Missions locales qui va prochainement s’interrompre… A titre personnel, je souhaite une mobilisation forte pour que cette initiative soit relancée et soutenue par l’ensemble des Missions locales. Après, reste à en définir les modalités. Cela ne m’appartient pas. Mais, que cela soit en termes d’efficience (multiplication des mêmes recherches) ou d’efficacité (communication interne au réseau pour diffuser une information peu ou mal connue), cet outil national a fait ses preuves. Alors ne mégotons pas sur les conditions financières de sa relance ! »

Avec l’interruption de DocInsert , Régis pointe justement ce qui constitue un problème pour ce réseau… suivi d’un point d’interrogation que l’on peut aussi assurément que malheureusement écrire en gras et souligné. Il se trouve que je connais bien son créateur et – cela peut sembler incroyable compte-tenu du foisonnement d’informations – animateur… unique et bénévole. Une fois encore, cela renvoie à l’idée d’engagement. Car le personnage qui se cache derrière DocInsert est un piou-piou de mission locale animé par ce qui est tout autant un constat qu’une conviction : un réseau ne fonctionne pas sans partage d’informations. Alors, certes, on pourra toujours dire que l’information sera là par d’autres canaux, sites officiels et institutionnels. Cependant « le medium c’est le message » disait Mac Luhan il y a déjà quarante ans, ceci signifiant que le canal est loin de n’être qu’un tuyau permettant une circulation de l’information de l’émetteur au récepteur. DocInsert, outre un travail de collecte remarquable (combien de fois ne me suis-je pas dit « mais comment fait-il, le bougre, pour trouver tout cela ! quand trouve-t-il le temps ? quand dort-il ? »), est/était une initiative personnelle au bénéfice de tous. A maintes reprises, sur ce blog mais également lors de formations, j’ai recommandé DocInsert et beaucoup d’acteurs des missions locales avaient pris l’habitude d’y fureter. Modeste pierre à l’édifice de DocInsert car, par lui-même, par sa pertinence, sa réactivité et sa fiabilité, ce site créé en mars 2008 était parvenu à s’imposer comme une source point de passage obligé de l’information sur les missions locales. Peut-être doit-on noter qu’un problème réside paradoxalement dans ce mot « information » car, bien sûr, l’ambition de DocInsert allait au-delà et visait la communication. C’est-à-dire de l’échange, de l’interaction, des contributions, de l’intelligence non pas distribuée mais partagée. Et là, bien sûr, le hiatus du saut qualitatif du lecteur à l’acteur. Comme, je l’imagine, pour d’autres sites reposant sur la volonté et la passion de leurs animateurs (Benoît avec Emploi et Création, Michel Abhervé , Christian avec Informer autrement …) ; comme, je le sais, pour ce blog car, même si à ce jour on y recense 373 articles et 383 commentaires, force est de constater que la règle de Pareto s’y applique : 20% des contributeurs représentent 80% des contributions. Le risque de l’épuisement du rédacteur est donc tapi… le seul antidote étant les signaux, même faibles, qui reviennent en feed-back, autant de petites balises Argos qui clignotent et encouragent à poursuivre sur un chemin qu’on imaginait certes pas aussi long.

GRAMSCIRevenant à DocInsert, bravo Antoine (prénom changé, comme on l’écrit dans les reportages pour préserver l’anonymat) ! Quant à une mobilisation du réseau que suggère Régis, je n’y crois guère car l’adage de Gramsci, « le pessimisme de la raison, l’optimisme de la volonté », peut tout autant s’énoncer dans l’ordre inverse.

photoUne suggestion toutefois, qui ne prendra qu’une minute à chacun :taper  docinsert78@yahoo.fr et faire briller de quelques mots une petite lueur pour au moins saluer le bonhomme. Un simple témoignage de reconnaissance, comme on dit merci à quelqu’un qui vous a rendu service. Je pense que cela lui fera du bien… même si sa boîte risque fort d’être encombrée ! Tant pis pour lui, il n’avait qu’à y réfléchir avant.

Merci pour lui.

Régis à nouveau:

« Merci Philippe déjà de reprendre ma contribution.  Sans vouloir mélanger les genres, je pense qu’on est dans le même combat que pour la reconnaissance des Missions locales et de tous leurs salariés dans les négociations avec nos financeurs ou avec nos employeurs (je n’oublie pas que je ne suis qu’un simple employé). Bien évidemment, je salue le travail de Johnny (celui qu’on pourrait mettre en cage à Médrano si les Missions locales ne se mobilisent pas pour maintenir et développer Docinsert) et, avec d’autres, nous essaierons de trouver tout à la fois les moyens de reconnaître son remarquable travail et de faire de Docinsert l’outil de veille et de communication des Missions locales…

Tiens une idée : que dans les évaluations multiples et variées, une case : participation à la communication dans le réseau soit créée…

Et une seconde : que tous ceux qui veulent travailler au maintien de Docinsert réagissent à la suite  de cet article… Car, comme l’a dit celui qui a demandé un rapport à Bertrand Schwartz : « Je me sens proche de ces utopistes qui, à force de croire obstinément à leurs rêves, finissent par leur imposer la réalité », on ne peut, dans la période actuelle, perdre un outil de lien, d’information…

Peut-être que ton blog va exploser Philippe. »

Publicités
commentaires
  1. rbeaune dit :

    Merci Philippe déjà de reprendre ma contribution… Sans vouloir mélanger les genres, je pense qu’on est dans le même combat que pour la reconnaissance des Missions locales et de tous leurs salariés dans les négociations avec nos financeurs ou avec nos employeurs (je n’oublie pas que je ne suis qu’un simple employé). Bien évidemment, je salue le travail de Johnny (celui qu’on pourrait mettre en cage à Médrano si les Missions locales ne se mobilisent pas pour maintenir et développer Docinsert) et, avec d’autres, nous essaierons de trouver tout à la fois les moyens de reconnaître son remarquable travail et de faire de Docinsert l’outil de veille et de communication des Missions locales…
    Tiens une idée : que dans les évaluations multiples et variées, une case : participation à la communication dans le réseau soit créée…
    Et une seconde : que tous ceux qui veulent travailler au maintien de Docinsert réagissent à la suite de cet article… Car, comme l’a dit celui qui a demandé un rapport à Bertrand Schwartz : « Je me sens proche de ces utopistes qui, à force de croire obstinément à leurs rêves, finissent par leur imposer la réalité », on ne peut, dans la période actuelle, perdre un outil de lien, d’information…
    Peut-être que ton blog va exploser Philippe….

  2. Joachim dit :

    100% avec vous dans cet engagement incessant de partager une information, un point de vue, des idées.
    Certes, un réseau ne fonctionne pas sans partage d’informations, mais l’information n’a de valeur que si elle est partagée par le plus grand nombre et qu’elle profite au plus grand nombre.
    Persévérance dans ce rêve d’apporter chacun-e sa maigre contribution à améliorer notre société.

  3. Jean-Philippe Revel - syndiqué CGT ML/PAIO dit :

    bonsoir,

    Triste nouvelle en effet.
    Qu’en diront l’UNML et le CNML ?
    Ont-ils un avis là dessus …?

  4. Ca ne peut pas s’arréter comme ça
    Il est impossible de se priver de cette source d’information si précieuse

  5. Cédric ML Médoc dit :

    Salut « l’équipe » de doc’insert !
    Bon, ça serait un 31 mars et vous nous annonceriez « la suspension » pour le lendemain, on en rirait encore…
    Mais là, du coup je vais aller chercher les chrysanthémes…
    Encore merci pour le formidable travail que vous avez fait !
    Mais vais je devoir compter uniquement sur mes alertes google dorénavant ?
    Comme le dit Michel Abhervé, ça ne peut pas s’arrêter comme ça !
    à suivre donc…

  6. pioupiou44 dit :

    bonjour à toutes et tous

    tout à fait d’accord avec tout ce qui a été dit au sujet de docinsert !
    Et maintenant, qu’est-ce qu’on peut faire à notre niveau de pioupiou pour que cet outil continue à vivre ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s