Tout azimut

Publié: octobre 7, 2009 dans Actualité: pertinence & impertinence

Droit du sol…

Un commentaire de Michel sur « du bruit dans Landerneau ». Je ne suis pas d’accord avec lui, le lui ai indiqué, mais le débat démocratique (sans guère d’incidence majeure) exige sa publicité : « L’explication de l’origine de « Faire du bruit dans Landerneau » ne me semble pas exacte. L’expression viendrait de la pratique locale de faire un chahut bruyant sous les fenêtres des veuves qui se remariaient. » A son actif, Michel est finistérien. Moi aussi. Ca ne va pas être simple de créditer l’un ou l’autre à partir de l’argument du droit du sol. Evadé ou veuve ? That’s the question… Essentielle.

Cohérence (cherchez la)…

Toujours Michel qui me signale un article sur son blog traitant toujours du même sujet que la troisième partie de l’article « Expérimentations Hirsch… » : « Et sur le fond, on peut lire « Non à une société d’assistance, oui à une prime pour fréquenter le lycée. Cherchez la cohérence. » C’est sur http://blog.educpros.fr/michelabherve/ Allez-y voir. Comme d’habitude, c’est bien argumenté, bien charpenté. C’est Michel.

Sourire…

Bertrand, un ami lorrain, me signale un lien qui n’épuisera personne mais fera sourire beaucoup. On est toujours sur cette histoire de prime aux élèves assidus : http://www.hector-bd.com/index.php?tag/Dessin%20presse

Vivre, agir ensemble…

Reçu d’ADELS, dont je suis adhérent, un message annonçant la publication d’un ouvrage de Philippe Verdier, urbaniste et sociologue, Le projet urbain participatif. Apprendre à faire la ville avec ses habitants. Ce doit être la quatrième de couverture, je la reproduis comme telle :  « Élus locaux, militants associatifs, urbanistes, sociologues et intervenants sociaux, architectes, paysagistes, aménageurs et habitants… Tous, nous pensons être les maillons essentiels pour construire la ville, la comprendre, la faire vivre, l’embellir, la dessiner… Tous, nous avons un jour partagé l’intuition que l’amélioration de notre cadre de vie pouvait être le point de départ d’un mieux être, collectif comme individuel.

Les uns et les autres, nous éprouvons cruellement la difficulté d’une telle ambition : nos efforts se heurtent à l’incompréhension du grand public, à la frilosité de quelques élus ou à la persistance de problèmes sociaux lourds, trop lourds. Et pourtant, la ville, notre ville ne se fera pas sans nous !

Pédagogique et accessible tout en faisant découvrir la complexité des faits et des enjeux, cet ouvrage propose à tous ceux qui s’intéressent à la préparation des projets urbains une double initiation, sociale et spatiale, et une boîte à outils complète pour comprendre ce qu’est la ville et la notion très actuelle de projet urbain. Pas à pas, il nous emmène dans la complexité de la construction d’un îlot, d’un quartier, d’une Cité, sans jamais perdre le lecteur en chemin.

Au fil des pages et des étapes illustrées d’un projet urbain partagé, c’est aussi un point de vue critique qui apparaît sur les conditions de production de la ville, et l’ambition de refuser les facilités des recettes d’imageries urbaines marchandisées au profit d’une démarche de projet à la fois exigeante et proche des gens.

Rarement urbanisme et sociologie se sont complétés avec autant de sens, dessinant au final une philosophie pratique d’action pour la ville, avec ses habitants, présents et à venir. »

Dont acte. De toute façon, publié par l’ADELS (qui publie aussi l’excellente revue Territoires), ça ne peut être a priori que bon. On peut commander l’ouvrage en cliquant sur http://www.boutique-adels.org

C’est dit.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s