Les Monde auxquels vous n’aurez pas échappé… 5/n

Publié: août 13, 2009 dans Actualité: pertinence & impertinence, Au gré des lectures

Danaïdes…

17 juillet, Le Monde perd encore deux pages, soit 24 au total. Commentaires rapides car, à vrai dire, peu de nouvelles remarquables… et cela tombe bien puisque, à raison d’un Monde par jour durant trois semaines, au terme de celles-ci il restera les trois nouvelles semaines qui se seront écoulées. On ne s’en sortirait donc pas. En substance…

Flexible…

Une page entière, la 3, sur « Cryos, géant du sperme business », une banque danoise du sperme qui voit « exploser » son activité. On y découvre que les donneurs sont majoritairement de jeunes étudiants attirés par un « job très flexible » – en l’espèce, le qualificatif est étonnant – et par une rémunération versée en deux fois correspondant à 80 euros, donc improprement appelée un « don ».

Damned !

Bonne nouvelle en page 8, puisque, face à la crise, « les entreprises britanniques évitent de recourir aux licenciements ». Effet de la « RSE » (responsabilité sociale de l’entreprise) ? Pas tout-à-fait. « Les entreprises britanniques sont, peut-être, soucieuses de limiter la montée du chômage. Mais elles cherchent surtout à limiter le coût des licenciements élevés (12 000 livres par salarié…). Elles entendent également conserver une main d’œuvre qualifiée qui retrouvera toute son utilité quand l’économie redémarrera. » La solution ? Diminuer les rémunérations, « prendre des congés sans solde ou travailler pour rien ». British Telecom vient ainsi de proposer à ses salariés jusqu’à un an de vacances payées à 25% de leur salaire. 55% des employeurs prévoient de geler les salaires dans les prochains mois. Travailler moins pour gagner moins. Les Anglais, outre la conduite à gauche, font décidemment tout à l’envers.

Voyance…

Page 9, la guerre des chefs se poursuit au PS puisque « Plusieurs personnalités du PS soutiennent Manuel Valls face à Martine Aubry ». Cette dernière payerait « la lourde défaite des élections européennes {qui} a affaibli son autorité » et « son invitation à organiser une nouvelle démarche de rassemblement a reçu des autres partis de gauche des réponses mitigées voire négatives ». Y compris de Marie-Georges Buffet, secrétaire nationale du PCF, qui a indiqué « ne pas percevoir, à l’heure qu’il est, la clarté nécessaire dans les positions du parti socialiste ». C’est ce qu’on appelle un euphémisme. Trois semaines plus tard, un autre secrétaire national du même parti, mais ex (1), semblera y voir plus clair (2).

Précoce…

A Londres, un stagiaire de quinze ans, Matthew, a réalisé pour la banque Morgan Stanley une sorte d’étude de marché « traitant de la consommation des médias par les adolescents » (p. 12). Etude  en grande partie rédigée « à partir de ses propres habitudes et de celles de ses copains ». Ce qui fût un temps considéré comme un biais méthodologique, « l’effet de grappe » (3). Il en ressort « que les jeunes délaissent les médias traditionnels, qu’ils sont accros aux nouveaux, mais peu enclins à payer. » « Dès lors, la grande question est de savoir si ces jeunes auront changé quand ils seront entrés dans la vie active. Seront-ils enfin prêts à payer ? » C’est en effet « la » grande question. Vitale.

Voyance bis…

Toujours page 12, « La Fed {banque centrale américaine} s’attend à plus de croissance en 2011 mais plus de chômeurs en 2009 ». Compte-tenu que cette même banque vient de réviser en juillet ses prévisions d’avril, soit un délai de trois mois, on peut être circonspect sur cette attente pour 2011 et l’on comprend l’usage du conditionnel : « pourrait progresser », « devrait continuer », etc. « Certains sentent la pluie à l’avance, d’autres se contentent d’être mouillés », disait Henry Miller.

Sean Connery…

Page 22, le sudoku est indiqué « difficile ». Inutile de s’y coller. Résultats du loto pour les cinq bons numéros et le numéro chance (le 10) : pas de gagnant. Tous les perdants n’ont pas joué et ont joué. Météo pour le 17 juillet, « frais et très instable ». Un été pourri. Reste un James Bond sur la 3 et sous la couette, Goldfinger.

A suivre…

(1) Robert Hue.

(2) Voir le paragraphe « SAMU » dans l’article n° 2 de cette série du Monde.

(3) C’est-à-dire la corrélation des réponses des individus au sein d’un même ménage ou groupe (social, résidentiel…). Pour aller vite, si l’on enquête auprès d’une population sociologiquement homogène, on a de fortes chances d’obtenir des réponses proches… comme le sont les grains d’une grappe de raisin.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s