Contributions : Picardie, Livre Vert et jeune retraité…

Publié: juin 16, 2009 dans 1

Des fusions idéologiques

Réflexion de Renaud, nouveau (sauf erreur) contributeur sur l’article « Missions locales picardes. Encore une fois »

« La perspective de « fusion-absorption » des missions locales dans les MdE n’est pas sans poser question à plusieurs niveaux :

– la notion de mission de service public. Si comme Jean-Philippe REVEL, je considère qu’heureusement il restera des territoires sans MdE et donc des missions locales indépendantes, je m’inquiète du coup au sujet de l’égalité de traitement des jeunes sur le territoire national. Les ML forment un réseau national cohérent, pas les MdE.

– la notion d’efficience. On ne peut prétendre à rationaliser les coûts de l’insertion des jeunes, sans ressortir enfin du placard tous les bilans et rapports qui dénoncent l’inefficacité et l’inefficience avérée de multiples dispositifs.

– La notion de rationalisation économique. Comment parler de gaspillage de l’argent public vers les missions locales quand la quasi-totalité du budget est investie sur les fonctions AIO et les projets ? Que pour certaines missions locales, le coût de l’accompagnement annuel est inférieur à 400 € ( plus de 4000 jeunes pour un budget d’1,6 M€ ) ?

Qui tient à la concurrence, puisque c’est en réalité le mot d’ordre que personne ne prononce : les OPP? (je ne pense pas avoir besoin de m’épandre, la CdC le fait très bien dans un article Localtis), les PLIE…?

Ces fusions se font au titre une posture idéologique, d’une conception de l’insertion, qui ne serait plus que professionnelle, le social étant de fait lié à l’humain, inévaluable, militant et donc… dangereux  qu’un pointant la gabegie au niveau des missions locales,ce que les principaux rapports ont d’ailleurs tendance à réfuter sans ressortir enfin du placard. »

Délire paranoïaque…

David apporte sa pierre à l’édifice à partir de l’article « Commission Hirsch : rajeunir les missions locales »

« Impressions mitigées à la lecture de cet avant projet de Livre vert sur les questions d’emploi.

1ère impression : qu’il est difficile d’être innovant sur les questions d’emploi, des jeunes notamment ! Pas grand chose de nouveau sous le soleil ! Quand on voit le sort qui est fait à ceux qui tentent, comme nous, d’expliquer en quoi les questions d’emploi sont complexes, on se demande comment d’autres qui s’escriment à vouloir simplifier ne sortent pas de nouvelles évidences innovantes de leur chapeau ? Il y a une légère contradiction, je trouve…

2ème impression : ça peut paraître réconfortant de voir les ML occuper une place de choix, même au prix d’un petit jeu de mot à 2 € sur le rajeunissement !

3ème impression : sur le sujet des ML, quelques inquiétudes effectivement avec la proposition sur la gouvernance. D’une part, parce que cela fait écho à une tendance de fond étatique qui voit une lame de recentralisation de la décision, y compris et surtout sur des compétences transférées ou partagées. Il s’agit d’une réelle menace pour notre réseau car les élus locaux en sont une des composantes spécifiques et déterminantes de son ancrage et de sa pertinence. Force est de constater que depuis de trop nombreuses années, beaucoup de responsables techniques (des directeurs, pour être précis) s’escriment à neutraliser la place et la parole des élus pour imposer leur soi-disant expertise et s’ériger en « patrons » des ML. La soif de notabilité de certain(e)s finira par nous coûter cet effacement des élus et la reprise en main par l’Etat !

Délire paranoïaque ? Tant mieux, j’aurai donc le plaisir de voir vendredi 19 juin à la Maison de la Chimie plus de 400 président(e)s de ML, encouragé(e)s par leurs directeurs(-trices), réaffirmer leur engagement pour l’insertion des jeunes et les ML ! »

Jeune retraité cherche association…

Serge Le Bihan, certainement breton mais pas nécessairement petit (1), adresse ce courriel au blog. Quelqu’une, quelqu’un pourrait-il satisfaire sa demande ? (2) J’avoue ne pas savoir ce qu’est cette association d’insertion s’appuyant sur un jeu de rôles…

« Bonjour,

Je suis un jeune retraité et je recherche une activité associative particulière. J’avais, il y a déjà quelque temps, entendu parler d’association qui cherchait à insérer des jeunes dans le milieu du travail par l’intermédiaire du jeu de rôle pour faire évoluer leurs démarches comportementales. Connaissez-vous une association de ce type ? Pouvez-vous me faire parvenir un contact ? En vous remerciant pour votre réponse, sincères salutations. »

(1) bihan signifie en breton « petit », contrairement à braz, « grand ». Mais il y a des grands Le Bihan et des petits Le Braz. Décidemment, rien n’est simple.

(2) En adressant un commentaire à ce blog, je transmettrai.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s