Plan Jeunes : il faut sauver l’entreprise ! Contributions 2 et 3.

Publié: avril 27, 2009 dans Insertion/missions locales

Face à la MEC…

De Pierre, piou-piou de l’insertion et contributeur régulier qui, marchant la tête en bas, pourtant raisonne bien, dans cet hémisphère où le siphon de l’eau des toilettes persiste à s’évacuer dans le sens inverse…

« Réaction qui vient compléter celle à chaud faite sur le sujet précédent : Le Contrat d’Autonomie.

Claude François… C’est la même chanson ! Toute annonce de plan présidentiel est basée sur des constats empiriques, fourre-tout et d’une grande banalité, doublée par un noircissement et un grossissement du trait.

Pour le cas qui nous concerne un couplet-constat sur : le taux d’inactivité chez les jeunes, le chômage des seniors et les effets sur l’emploi des salaires déchargés, avec comme refrain : « pas diplôme, pas d’emploi » pour noircir le trait.

Avec cette stratégie de communication avec des constats issus tantôt de Lapalissade, tantôt du café du commerce et un coup de zoom grossissant et déformant sur des dérapages, le tour est joué et le plan est adopté. Pour les Universités, pour les Hôpitaux, pour le Pôle emploi, pour la justice… et plus si affinité.

Et avec ça, vous prendrez bien un apprenti ? Demain, on embauche gratis. C’est encore mieux que : deux apprentis signés, le troisième est offert. Je passerai sous silence l’exiguïté des certains CFA qui, comme les prisons, sont déjà en sureffectifs, pour m’arrêter au tutorat. C’est sur lui que doit reposer l’apprentissage et, même si l’idée du compagnonnage n’a de commun avec l’apprentissage que la terminaison, l’acquisition, voire la transmission de savoirs repose pour sa partie pratique sur le maître d’apprentissage. Comment accompagner deux, trois, voire quatre apprentis dans environnement où la production prime sur l’humain, où l’humain ne coûte plus rien et où, enfin, le jeune apprenti va se retrouver faire tout ce que les autres salariés ne veulent plus faire ? Une sorte de sous-commis.

Face à la MEC. La Mise En Concurrence. Là aussi, c’est la tarte à la crème du Sarko-roi. On affaiblit financièrement le public, que cela soit l’enseignement, les soins ou l’insertion pour le mettre concurrence…

Là aussi, je préfère m’abstenir de donner mon sentiment sur la poignée de Missions Locales renégates qui, pour quelques euros, ont mis dans la balance éthique déontologie et solidarité. Cette fois, la barre monte d’un cran, en plus de l’accompagnement, les soumissionnaires devront pour reporter le marché prodiguer de la formation. Qu’à cela ne tienne, on trouvera bien quelque Mission Locale pour s’accoupler avec des organismes de formation… là où il y a de la peine, y’a du plaisir. Ce n’est plus le crocodile qui s’extasie devant la beauté des sacs : c’est la dinde qui se déguise en Père Noël. »

Pur produit de gauche…

D’un autre piou-piou austral, à la lecture de son pseudonyme, «  la Ligne Paradis » qui est un bourg de la commune de Saint-Pierre de la Réunion, là où se trouve la mission locale la plus australe du monde.

« Les missions locales représentent depuis plus de 20 ans un formidable laboratoire d’innovation pour l’insertion des jeunes. Et, aujourd’hui, notre empereur sarko-léon nous sort de son chapeau quelques augmentations de nombres dans des mesures déjà existantes. Triste bilan pour nous, missions locales. Serions-nous toujours étiquetées « pur produit de gauche » ou n’avons-nous pas su capitaliser, médiatiser, communiquer notre devoir d’innovation ?

Mais continuons, continuons, continuons comme nous faisons et comme nous sommes. »

A suivre. Probablement.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s