Concertation Jeunesse : c’est parti.

Publié: mars 12, 2009 dans 1

François Béranger…

Panne (un peu) d’inspiration, une certaine lassitude face à la lenteur du métabolisme social, beaucoup d’émotion face à ces ouvriers–kleenex picards qui votent pour perdre cinq heures hebdomadaires et en perdront quarante (à lire absolument Danièle Linhart, Perte d’emploi, perte de soi, 2003, Erès… c’est la même histoire aux usines Chausson… toujours en Picardie)… Tout en me disant que cette émotion est le pur produit de la société du spectacle : les licenciements individuels ou par petits paquets, ignorés par l’étrange lucarne, charrient tout autant leurs lots de mépris, de souffrance. Avec l’inconvénient de l’invisibilité. Tiens, Le Monde a consacré mardi 10 mars une page aux « 16 – 25 ans, génération qui a perdu foi en l’avenir » avec des commentaires d’Ollivier Galland… bof. Ils sont en France un peu plus de huit millions et seuls 26% expriment une confiance dans l’avenir. On est l’avant-dernier de la classe : le dernier c’est le Japon avec seulement 5%. Tant de choses à dire qu’il devient difficile d’en parler. « Tous ces mots terribles… » chantait le regretté François Béranger.

Exit le CIO…

Bon, du grain à moudre malgré tout : voici la composition de la commission « Concertation Jeunesse », version Grenelle de l’insertion. Précisément, sous le même article, un autre sur cette commission qui dispose de quatre mois pour présenter des propositions. Martin Hirsh déclare « On ne peut pas avancer sans être au clair sur un service public d’orientation. » Probablement. Mais alors pourquoi, comme le souligne Christian Bensi sur son blog Informer autrement (http://www.informer-autrement.fr/post/2009/03/12/FORCES…-absentes-%21#comments), dénombre-t-on des absents importants ? « Les conseillers d’orientation-psychologues oeuvrant en établissements scolaires ou en CIO ne sont pas représentés ; le réseau Information Jeunesse fort de plus de 1 500 structures ne sera pas représenté non plus, le réseau des Centres d’information droits des femmes et des familles dont une partie des missions consiste à accompagner les jeunes femmes dans leur démarche de recherche d’emploi. » C’est vrai, ça. Pourquoi ? Sans compter que si l’Association pour faciliter l’insertion des jeunes (AFIJ) est présente ainsi que les missions locales (UNML, CNML),  l’UNCCLAJ  ne l’est pas. Or le Réseau Insertion Jeunes (RIJ) était sensé représenter ces trois réseaux. Qu’est-ce qu’il devient, au fait, ce réseau ?

La composition de la commission

Président

– Martin HIRSCH, haut commissaire à la jeunesse

Représentants des étudiants

– Grégory GOLF, président de PDE (Promotion et Défense des Etudiants)

– Claire GUICHET, présidente de la FAGE (Fédération des Associations Générales Etudiantes)

– Rémi MARTIAL, secrétaire général de l’UNI (Union Nationale Inter-universitaire)

– Jean-Baptiste PREVOST, secrétaire national de l’UNEF (Union Nationale des Etudiants de France)

– Baki YOUSSOUFOU, président de la CE (Confédération Etudiante)

Partenaires sociaux

– Thibault VEBER, secrétaire confédéral CFDT

– Karine MIRALLES, responsable jeunesse FO

– Laurence DANON, présidente commission nouvelles générations, MEDEF

– Agnès NATON, secrétaire confédérale CGT

– Marie-Françoise LEFLON, déléguée nationale CFE-CGC

– Claude RAOUL, membre du bureau CFTC

– Roselyne LECOULTRE, UPA

– CGPME, en cours de désignation

– FNSEA, en cours de désignation

– Emmanuelle PERES, secrétaire générale du CJD

Chambres consulaires

– représentant de l’Assemblée Permanente des Chambres de Métiers

– représentant de l’Assemblée des Chambres Françaises de Commerce et d’Industrie

Jeunes

– Pierre Yves BING, membre des scouts et guides de France

– Jonathan BRUNET, membre du comité jeunes de l’Anacej (Association nationale des Conseils d’Enfants et de Jeunes.)

– Fanélie CARREY CONTE, Union Nationale pour l’habitat des jeunes

– Damien CERQUEUS, membre des Jeunesses Ouvrières Chrétiennes

– Cécile CHARMOILE, Mouvement rural de la jeunesse chrétienne

– Laurianne DENIAUD, membre de la fédération Léo Lagrange

– Maxence MELY, membre du Conseil national de la jeunesse

– Ali SIDHOUM, salarié, ancien stagiaire de l’école de la deuxième chance de Paris

– Caroline SPAN, membre du Conseil Régional des Jeunes d’Ile de France Collectivités territoriales

Représentants de l’ARF

– Mme Marie Laure MEYER, vice présidente du conseil régional Ile de France

– Autre représentant, en cours de désignation

Représentants de l’ADF

– M. Claude HAUT, président du Conseil général du Vaucluse

– M. Frédéric BIERRY, vice président du Conseil général du Bas-Rhin, président de la commission de la jeunesse

Représentants de l’AMF

– M. Stephane BEAUDET, maire de Courcouronnes

– Autre représentant, en cours de désignation

Parlementaires, désignés par les présidents des assemblées

– M. Edouard COURTIAL, député de l’Oise

– M. Christian DEMUYNCK, sénateur de Seine Saint Denis

– Mme Virginie KLES, sénatrice d’Ille et Vilaine

– Mme Marisol TOURAINE, députée d’Indre et Loire

Monde universitaire et réseaux nationaux

– Jean Michel BLANQUER, recteur de l’académie de Créteil

– Jean-François CERVEL, directeur du Conseil National des Œuvres Universitaires (CNOUS)

– Jean-Patrick GILLE, Union nationale des missions locales

– Luc JOHANN, représentant de la conférence des présidents d’université – président de l’Université de Metz

– Bernard PERRUT, président Conseil national des missions locales

– Alexandre SCHAJER, président du réseau E2C France

Associations

– Nadia BELLAOUI, secrétaire nationale de la Ligue de l’enseignement

– François FONDARD, président de l’Union Nationale des Associations Familiales

– Mélanie GRATAKOS, présidente d’Animafac

– Daniel LAMAR, directeur général Association pour Faciliter l’Insertion professionnelle des Jeunes diplômés (AFIJ)

– Marie TRELLU-KANE, présidente d’Unicités

Personnalités qualifiées

– Dominique BALMARY, président du Conseil national de la formation professionnelle tout au long de la vie, Président de l’UNIOPSS

– Christian CHARPY, directeur général de Pôle Emploi

– Louis CHAUVEL, professeur des universités IEP Paris

– Jean Baptiste DE FOUCAULD, inspecteur général des finances

– Olivier GALLAND, sociologue, directeur de recherche au CNRS

– Thibaud GUILLUY, directeur général ARES services

– Nicole MAESTRACCI, magistrate, présidente de la FNARS

– Jean-Marie MARX, ancien directeur général adjoint de l’ANPE

– Eric MAURIN, économiste, Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales

– Murielle PENICAUD, DRH du groupe Danone

– Xavier POMMEREAU, directeur du Pôle aquitain de l’adolescence, Centre Hospitalier Universitaire de Bordeaux

– Pierre de SAINTIGNON, inspecteur général des Affaires Sociales

– Didier TABUTEAU, président de la chaire Santé Sciences Po Paris, directeur général de la fondation des caisses d’épargne pour la solidarité

– Jean-Luc VERGNE, président de l’Association nationale pour la formation professionnelle des adultes (AFPA)

Personnalités associées, chargées de mission au titre du développement des projets du fonds jeunes

– Olivier NOBLECOURT, adjoint au maire de Grenoble

– Fréderic VALLETOUX, maire de Fontainebleau

Rapporteurs

– Charlotte CHEVALIER, inspectrice des Finances

– David GRUSON, auditeur à la Cour des Comptes

Advertisements
commentaires
  1. rbeaune dit :

    Chanson: Aux Exclus (1998 mais quelle actualité…)

    Je sais que tu flippes, l’ami
    Tout seul à te demander
    Quelles conneries t’as pu faire
    Pour en arriver là

    Ton proprio te vire
    Ta femme se fait la malle
    Tes enfants ont la honte
    Et tes copains ricanent

    Tout le monde te fait croire
    Que t’es un bon à rien
    Que t’es pas un gagneur
    Que t’es pas un battant

    T’as du mal à penser
    Tu vas à la dérive
    Alors, tu penses au gaz
    Mais le gaz est coupé

    Ta dignité, l’ami
    Tu crois qu’elle est bafouée
    Car ta vie, tu l’as vouée
    À de fausses valeurs

    La morale du travail
    La productivité
    L’État et les patrons
    Leurs mensonges et leurs lois

    Tu n’es que la victime
    D’un complot bien monté
    Celui de l’exclusion
    Parfaitement planifiée

    Pour faire marcher le monde
    Hier on t’exploitait
    Aujourd’hui on te jette
    Ça s’appelle le progrès

    Tu n’es pas responsable
    De cette apocalypse
    On est seulement coupables
    D’avoir été aveugles

    Nos brillants décideurs
    Que vont-ils faire de nous ?
    Partager les richesses ?
    Faut pas rêver, l’ami

    Mettons-nous une étoile
    Pour bien nous reconnaître
    Repoussons l’exclusion
    Et la pensée unique

    Creusons-nous les méninges
    Caressons l’utopie
    Réinventons le monde
    Réinventons la vie

    Quelle belle invitation en conclusion de cette chanson de françois Béranger… Tous les membres de cette commission devraient s’en imprégner… Mais bon, c’est le week-end, bientôt le printemps, il y a du soleil, on peut donc rêver…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s