Expertises en mission locale. 4 ter

Publié: novembre 15, 2008 dans Corpus

Une contribution de Jean-Philippe Revel (président de la CPNEF au titre de la CGT), où il est question de réseau, de l’organisme de formation « Astradalis », du rapport du Conseil économique, social et de l’environnement 25 ans de politiques d’insertion des jeunes : quel bilan ?, enfin du RIJ – « Réseau Insertion Jeunes ». Cela mérite plus qu’un commentaire à aller rechercher, cliquer, etc.  Cette contribution est intégrée dans un document sur les expertises en mission locale qui agrège mes propositions et les commentaires-analyses suscités, et que vous pouvez obtenir sur simple demande par courriel à labbe.geste@wanadoo.fr  Globalement, je suis d’accord avec ce qu’écrit Jean-Philippe Revel à, moins qu’une exception, une réserve près : « Un réseau est-il compatible avec la CPO ? » interroge Jean-Philippe. J’ai le sentiment, plus : la conviction, que c’est au réseau de définir ce qu’il défend et ce qu’il fait. Qu’il existe une CPO – ou tout autre déterminant institutionnel – ne devient qu’une injonction, à laquelle il faudrait se soumettre, qu’à la condition que ce réseau ne soit pas parvenu à définir ses valeurs, ses principes… in fine son autonomie de pensée.

Subséquemment, la balle est dans le camp des missions locales. Encore faut-il qu’elles en aient conscience et qu’elles veuillent s’emparer de ce qui est identitaire… donc généralement considéré comme secondaire face à la satisfaction de la commande publique, elle prioritaire. A vrai dire, probablement, la difficulté centrale des missions locales réside-t-elle dans une problématique assez simple : ou elles deviennent d’ordinaires prestataires de services et répondent avec le maximum d’efficacité et d’efficience aux commandes publiques (stimulées par la concurrence), ou elles ont un projet propre fondé sur une philosophie et sur des principes et, dans ce cas, elles négocient. L’autre scénario, répondre discipliné aux commandes publiques tout en affichant valeurs et principes, ne serait de toute évidence qu’une tactique de mystification, qu’une illusion. Le temps d’un enchantement auquel, inévitablement, succèderait un désenchantement.

La contribution de Jean-Philippe Revel.

« Ce 4bis m’inspire 4 remarques :

1) Travailler en réseau

Cela fait de nombreuses années… bientôt 27, que les ML/PAIO aiment à se présenter comme un réseau, sans pourtant à mon sens, fonctionner comme un véritable réseau. Si des expériences locales, voire départementales existent (l’exemple de Saint-Nazaire est à ce titre pertinent), nous pensons qu’elles sont – hélas – trop rares. Pire, la logique concurrentielle que les CPO nous paraissent induire est de fait introduite (encouragée ?) par l’Etat. En effet à partir du moment où, à enveloppe constante, des hausses sont envisageables en fonction des résultats, alors non seulement des baisses seront à prévoir sur d’autres structures du territoire, mais la performance se teintera de compétition. Autrement dit, un réseau est-il compatible avec la CPO ? Mais également, l’Etat souhaite-t-il vraiment un réseau des ML/PAIO ?

2) Naïveté et Branche professionnelle

Je tiens ici à rectifier un point important : il n’y a pas d’organisme de formation créé par la Branche Professionnelle. L’UNML (Syndicat Patronal des ML/PAIO) a cédé son activité de formation à une association « Astradalis » dont les dirigeants étaient membres de l’UNML au moment de sa création, le 4 septembre 2008 (J.O. du 13/09/2008) et  dont le siège est à la même adresse que l’UNML à Toulouse.

Il ne nous est pas apparu pour l’instant que quelques velléités de cette association /organisme de formation (n° de déclaration d’activité en cours) concernaient les dimensions que vous appelez de vos voeux : déontologie, veille, corpus conceptuel etc… J’en suis le premier navré …

3) Le projet d’avis du CESE

En effet on peut s’étonner de ne pas retrouver sur votre blog un avis sur ce rapport. Pour ma part (en tant que syndicaliste, j’ai non seulement été entendu par la rapporteure, mais j’ai également donné mon avis sur ce rapport), sans entrer dans les détails, il me semble que cet avis portant sur 25 années de politiques d’insertion en direction des jeunes omet de manière volontaire le rôle des ML/PAIO qui auraient mérité au moins un chapitre de ce rapport. Selon moi, ce rapport est clairement mauvais, surtout si on le compare avec celui du CERC et l’avis précédent du CESE  de Fode Sylla. A mes yeux, les préconisations sont un simple copier/coller de constats très superficiels.

Autre exemple, puisqu’on parle de l’ex-DIIJ dans la partie consacrée à l’interministérialité, justement rien n’est dit de l’existence de la DIIJ dans cette période 25 années, un comble !

Nous passons sur les oublis de ceratins de dispositifs portés par les ML/PAIO lors de l’historique qui en fait … A quoi bon parler de cet avis …

4) Petite Polémique autour du RIJ

Déclarée au JO du 21 juin 2008, une association (fédération) s’est emparée de ce vocable « Réseau Insertion Jeunes » qui, jusqu’à présent, était utilisé par les acteurs du réseau, notamment quand ils voulaient parler justement de l’ensemble des ML/PAIO. Cette association regroupe (mariage de la carpe et du lapin ?) l’UNML, l’ANDML (association des directeurs de ML/PAIO), l’UNCLAAJ et l’AFIJ.

Comment ce « Réseau Insertion Jeune » pourra-t-il raisonnablement fonctionner sachant que l’un de ses membres s’est porté candidat (et a été retenu sur plusieurs départements) au marché que constitue le contrat d’autonomie ? Un des membres de ce réseau vient donc directement sur le marché concurrentiel des ML/PAIO en se positionnant sur le CAJ mis en place par le gouvernement… Quel beau mariage que celui-là ? »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s