La politique qui devient technique…

Publié: mai 22, 2008 dans Agit'Prop

Transmis par http:// docinsert.over-blog.com, on peut lire  sur le site de l’ARF (Association des Régions de France, http://www.arf.asso.fr) :

« Apprentissage : Non, les Régions n’ont pas été consultées.

Le Ministère de l’Education Nationale annonce la mise en place à la rentrée prochaine du « dispositif d’initiation aux métiers en alternance » (DIMA), suite à l’abandon de l’apprentissage junior. Il indique que ce dispositif a été mis en place après concertation avec les Régions.

L’ARF dénonce cette présentation qui travestit la vérité.

Si une rencontre a bien eu lieu entre l’ARF et le Ministère de l’Education Nationale en décembre dernier pour que celui-ci présente son projet, aucune réunion réelle de concertation n’a eu lieu, et ces échanges n’ont été suivis d’aucune sorte d’information sur la concrétisation du projet. L’ARF n’en a ainsi pris connaissance qu’à la lecture de la circulaire de rentrée du Ministre parue au Bulletin Officiel de l’EN du 15 avril dernier.

Compte tenu que ce dispositif a vocation à déboucher sur des formations par apprentissage, qui relèvent de leur compétence et pour une bonne part de leur financement, les Régions souhaitent être informées des projets de déploiement du DIMA, et le cas échéant des moyens que l’Education Nationale est en capacité de mobiliser pour le dispositif qu’elle met ainsi en œuvre.

Si les Régions se félicitent bien de la disparition annoncée de l’apprentissage junior, elles réfutent donc totalement les assertions du Ministère quant à leur implication préalable dans l’élaboration d’un dispositif dont elles considèrent qu’il relève des seules et entières initiative et responsabilité de l’Etat. »

Ceci plus les couacs (euphémisme) quant au contrat d’autonomie (sur ce blog : « Contrat d’autonomie : la relativité du temps…  », « Contrat d’autonomie : Robert Galley sauvera-t-il (encore) les missions locales ? » et Le Monde aujourd’hui, daté du jeudi 22 mai 2008 : « Isolée au sein du gouvernement, Mme Amara cherche des soutiens à gauche pour son plan banlieues »   ), à quoi il faut ajouter les conclusions prématurées concernant les maisons de l’emploi (sur ce blog : « Maisons de l’emploi : des conclusions à la nanoseconde… »), sans compter tout le reste, on se demande ce qui agite le Gouvernement et, surtout, si les grands esprits qui y soufflent, confondant vitesse et précipitation, réalisent ce qu’ils se préparent. Notre Président-coucou, qui n’a pas hésité à s’emparer pour en faire un slogan du thème d’Une Politique de civilisation (Edgar Morin, 1997, Arléa), aurait dû demander à sa muse, Henri Guaino, qui – peut-être – avait lu l’ouvrage au-delà de son seul titre, de lui parler un peu plus de Morin qui, dans un autre ouvrage, La tête bien faite (1999, Seuil) écrivait : « Plus la politique devient technique, plus la compétence démocratique régresse. » (p. 20). Ceci tant, « Une nouvelle résistance civile est née… la conscience citoyenne et le sentiment solidaire comprennent mieux les problèmes que la connaissance seulement parcellaire, technique ou politicienne. » (Une politique de civilisation, p. 135).

Publicités
commentaires
  1. Le bateleur dit :

    Difficile de démentir
    les mots aller et les mots retour n’ont pas, loin s’en faut, le même poids.

    Quand notre résident déclare qu’en Espagne les dockers travaillent 4000 h (pour 2000 h en France) à un JT, comment effacer cette parole qui suppose des journées de travail de 11h 365j sur 365 ?

    Sur un autre terrain que le votre, ces temps ci, les Drac expliquent aux établissements scolaires qu’ils vont devoir prendre à leur charge la moitié des rémunérations des intervenants extérieurs sur des ateliers de création artistique.
    Et dans leurs communications aux personnes concernées, les courroies de transmission s’aperçoivent soudain que rien n’est prévu pour cela (les structures n’existent pas) et que cela renchérit le coût du montant de la TVA !

    Nous sommes rendu dans un fonctionnement du type soviétique pour sa forme, dans une mise en scène proche de l’hystérie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s