Gagner plus… entre soi.

Publié: mai 15, 2008 dans 1, Au gré des lectures, Illusionnisme

Grâce au DAB (distributeur automatique de billets) Denis Gautier Sauvagnac, on avait été soulagé d’apprendre que l’ex-président du CNPF François Ceyrac parvenait à joindre les deux bouts d’une retraite difficile en percevant mensuellement et en liquide 5 000 € d’une caisse complémentaire alimentée par l’UIMM pour ses membres aussi méritants que nécessiteux (1). Autre senior en difficulté mais qui s’en sort, Ernest-Antoine Seillière. Fort heureusement en effet, le baron vient de réaliser une juteuse opération qui lui rapporte 79 millions d’euros d’actions de la Société lorraine de participations sidérurgiques (groupe Wendel). Certes au prix de quelques tensions parmi les administrateurs qui, probablement, auraient plus apprécié que ces millions abondent leurs escarcelles de dividendes, mais cela s’arrange : « Dans cette petite tempête, le clan Wendel semble toutefois faire front. Après deux heures de conseil, lundi soir, « la famille est ressortie complètement soudée », assure un administrateur du SLPS. » (Le Monde, 8 mai 2008). On respire. Sur la base – 1er mai 2008 – d’un SMIC brut à 1 308,88 €, l’ex-président du Medef vient donc de percevoir 5 029 années ou 60 356 mois de SMIC : mettre de l’argent de côté pour assurer ses arrières et voir devant.

Wikipédia nous dit que « Dans les pays d’Europe d’influence celtique, Écosse ou en Irlande, un clan désigne une famille ou un groupe d’individus ayant des liens de parenté très forts vivant sous la conduite d’un chef particulier, appelé chief ou chieftain. Le terme vient du mot gaélique clannad signifiant famille. » Et marianne2.fr écrit « Le clanisme s’impose, en définitive, comme le couronnement du communautarisme, de l’ethnicisme et du tribalisme. D’abord « mon » clan, comme d’abord « mes » racines, « mon » origine, « ma » préférence sexuelle, « mon » héritage religieux ou culturel, « ma » couleur de peau ou « mon » genre ! » (http://m.marianne2.fr/index.php?action=article&numero=35733)… toutes choses qui, finalement, sont combattues (avec nettement moins de moyens financiers) par les politiques publiques au titre de « l’inclusion », de « la lutte contre les discriminations », de « l’égalité des droits », etc. Mais, à côté de ces aussi nobles qu’indispensables causes, ce que Bruxelles promeut avec la concurrence tout azimut, le modèle entrepreneurial dont Wendel est un bel exemple de réussite,  n’est au bout du compte guère éloigné du signifié de cette vidéo du groupe « Justice » qui agite la sphère des internautes (  http://www.dailymotion.com/related/8973704/video/x58z2a_justice-stress-official-video_music). Finalement, les deux excentricités spatiales et sociales – clan Wendel et jeunes de ZUS – se rejoignent opérant une inattendue synthèse dialectique… qui fait froid dans le dos.

 

 


(1) « Maximum vieillesse et bateau ivre », avril 2008 (sur ce blog).

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s