Offre raisonnable d’emploi

Publié: mai 13, 2008 dans Politiques d'emploi

Une dépêche de l’AEF (n° 95723) précise les conditions de « l’offre raisonnable d’emploi » selon le ministère.

Un demandeur d’emploi ne devrait pas pouvoir refuser plus de deux offres raisonnables sous peine d’être radié « deux mois » par le nouvel opérateur issu de la fusion de l’ANPE-Assédic (France Emploi) entraînant, le cas échéant, la suspension provisoire de son allocation chômage.

Qu’est-ce que « l’offre raisonnable » ? Le ministère indique vouloir « reconnaître dans la loi le principe d’un projet professionnel de la personne, à formaliser dès l’inscription comme demandeur d’emploi ». Ce projet devra être « actualisé tous les trois mois en fonction de l’avancement de la recherche ».

T0 + 3 mois. Durant les trois premiers mois de sa recherche, il ne pourra pas refuser plus de deux fois un emploi s’inscrivant « dans son projet professionnel, au moins rémunéré au niveau de salaire antérieur et situé dans la zone géographique définie pour sa recherche ».

T3 – T6 mois. Les trois mois suivants, l’emploi proposé devra « être compatible avec ses qualifications, être rémunéré à 95% du salaire antérieur (sous réserve des lois et règlements applicables), tout en restant dans la zone géographique définie pour sa recherche ».

T6-T12 mois. Au-delà de six mois, l’emploi devra, « tout en répondant aux mêmes conditions de qualification, être rémunéré à 80% du salaire antérieur, être situé à une distance telle qu’elle n’entraîne pas un trajet d’une distance de plus de 30 km ou un temps de transport en commun supérieur à 1 heure entre le domicile et le lieu de travail ».

> 12 mois. Au-delà du douzième mois, l’emploi proposé devra répondre « aux mêmes conditions en termes de qualification et d’éloignement géographique » et « être rémunéré à un salaire supérieur à l’allocation dont bénéficie le demandeur d’emploi (sous réserve des lois et règlements applicables) ».

Je ne sais pas pourquoi mais cette dégressivité mécanique me fait songer aux « Vieux » de Jacques Brel : « La pendule au plafond qui dit oui, qui dit non et qui les attend… » 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s